Les news du club 2019

  • La tique est de retour

    1 commentaire

    La tique, fléau des amoureux de course et de marche sur les chemins et les forêts. La tique vit dans les herbes hautes et les forêts où elle attend le passage d’un hôte pour s’y accrocher. Ce printemps, certains membres ont déjà retrouvé cette bestiole bien accrochée sur les jambes.

    Cette petite bête (photo 1) est une arachnide acarien. Elle a 8 pattes et une petite tête avec des mandibules qui vont couper la peau pour qu’elle puisse enfoncer son rostre pour sucer le sang de son hôte. Ce parasite en enfonçant son rostre (photo 2) peut amener des agents pathogènes dont la bactérie Borrélia qui entraîne la maladie de Lyme.

    Dès qu’on observe une tique accrochée, il faut la retirer immédiatement à l’aide d’un retire tique. Ce petit instrument ressemble à un mini pied de biche. Il faut placer sa dent entre le tête et la peau (photo 3) et tourner doucement dans le sens anti-horaire, sans tirer, jusqu’à ce que la tique se décroche.

    Surtout, il faut se souvenir qu’on a été piqué.Ssi on observe des troubles plus tard, il faudra penser à le dire à son médecin, faire une prise de sang pour un sérodiagnostic.

     

    Le diagnostic de cette maladie peut être compliqué car les symptômes sont tardifs après la morsure qui peut dater de plusieurs semaines ou mois. Le diagnostic à retardement est difficile si on a oublié cette piqûre.

    Les complications se décomposent en 3 phases :

    - phase 1, la piqûre avec coloration rouge, on observe un halo inflammatoire qui va migrer et s’agrandir dans un délai de 2 à 30 jours (photo 4)

    - phase 2, le symptôme cutané devient chronique et la formation de nodule coloré au lobe de l’oreille, des douleurs articulaires et parfois des problèmes cardiaque ainsi que des complications neurologiques

    - phase 3, tous les symptômes deviennent chroniques engendrant une grande fatigue et beaucoup de douleurs.

    Un traitement antibiotique doit être prescrit le plus tôt possible pour que la maladie ne s’installe pas.

    Le meilleur moyen de lutter contre la maladie de Lyme est la prévention. Les balades en forêt devraient se faire avec les bras et les jambes couvertes. Il faut obligatoirement s’inspecter au retour, secouer ses vêtements avant de les laver.

    Photos

    1 commentaire


    • De Christophe

      Très bien ce petit résumé sur la tique. C'est un vrai fléau auquel il faut être vigilant.