Les résultats du club 2014

  • Trail du Tour du Canton

    3 participants
    14 commentaires

    7ème édition des Trails du Tour du Canton à Beuzeville La Grenier, au profit du Téléthon.

    3 Trails de 24 km, 42 km et 82 km + marche sur le parcours du 24 km. Possibilité de bike & run sur le 42 km et le 82 km.

    Départ le samedi à 6h00 pour le 82 km, à 10h00 pour les autres épreuves.

    Attention : nombre d'inscriptions limitées à 150 coureurs sur les trails, pas de limite pour la marche.

    Site internet : http://www.ccpbeuzevillais.fr

    Résultats des coureurs

    Course à pied 42.8 km - 400 m D+Cédric4h02mn27s - Scratch: 15è - V1H: 7è - 10.59 km/h
    Course à pied 42.8 km - 400 m D+Laetitia4h07mn - Scratch: 20è - V1F: 1è - 10.4 km/h
    Marche 25.0 km - 250 m D+Isa3h37mn - Scratch: 23è - V1F: 3è - 6.91 km/h

    Photos

    14 commentaires


    • De Cédric

      Vous me mettez la pression et je n'aimerais pas vous décevoir...
      Faudra que nous nous y collions ensemble (invitation ouverte à tous pour 2015) !
      J'ai repéré un petit marathon de campagne à Azay le Rideau (départ et arrivée dans le château) le 26 avril 2015 (c'est pendant les vacances scolaires).
      Hébergement assuré au camping au pied de la course + 2 visites gratuites des châteaux pour les participants.
      Comme ça on fait coup double : prépa marathon + prépa Transju'Trail (ou raid du Morbihan). A cogiter...


    • De Laetitia

      Rha la vache, comment on a bien tourné quand même! Je reste épatée par notre perf. Certaine que Céd serait sous les 3h30 au marathon plat roulant. :)


    • De Cédric

      C'est vrai qu'il y a à peine 5mn d'écart entre mon chrono marathon route et ce chrono sur marathon trail. Mais bon, il ne faudra quand même pas être trop ambitieux. En attendant, Fabien garde le plaisir de sa supériorité ;-)


    • De Vincent

      Félitations les représentants de PSN belles courses. Cédric vue le chrono sur un trail, tu peux envisager de voir l'arrivée d'un marathon en 03h30.


    • De François

      Merci les amis, à la prochaine !


    • De Isa

      Bon,sur la course et la super météo, les coureurs ont tout dit ! Mais pour les marcheurs quand même cette année comme sur beaucoup de course très peu de reconnaissance de notre véritable effort :( En effet en trio nous parcourrons les 25km en 3h37 et nous constatons que sur notre parcours comme à l'arrivée pas de photographe, pas de sandwichs! C est dommage car même si on ne fait que marcher entre 10h et 13h30 nous aussi on a faim ! Bref un bon moment de partage sympa avec les copines mais une petite déception collégiale sur le manque de considération de notre discipline...


    • De Laetitia

      Après 2 participations sur le 25 km, me voilà sur le 42.
      Je n'arrivais pas vraiment sereine, je n'avais pas fait de préparation adaptée. Bon, avec Céd et François, on a quand même fait quelques longs pour se mettre en jambe et j'ai fait 4 séances de fractionné. Bref, pas une "vraie" préparation marathon.
      Aussi, j'appréhendais un peu quelques jours avant. J'avais le doute et toujours cette peur du marathon que je vois comme une grosse bête qui peut me manger tout cru. C'est pas rien un marathon.
      Nous devions partir sur cette distance à 3 et nous finîmes à 2. Quelle déception pour le gars François mais aussi pour nous.
      Donc, nous voilà partis sans lui. Comme le dit Céd, "l'habitant" cauchois est bien sympa et nous fait bien rigoler. J'ai découvert qu'une partie de la personnalité de Céd est héritée de son père. Pas possible de se battre contre la génétique!

      Le parcours est agréable, mi route mi chemin. Je ne regrette pas d'avoir mis les running légères. Le passage en forêt est sympa, Céd retrouve encore un copain de course et papote. Ensuite, il me donne un petit cours sur "comment faire pour être bien photographié" : tu te décales par rapport à ceux qui sont devant. Il a le don de repérer les photographes, moi moins. :D
      On fait un bon bout de route ensemble, on parle du gars François. On l'imagine courir avec nous. Je ne sais pas s'il a senti nos pensées positives, mais penser à lui nous a mis du baume au cœur.

      Céd prend un rythme plus rapide que le mien. Quand il prend les devants, je m'accroche, j'ai finalement toujours un gars en ligne de mire que j'essaie de ne pas trop lâcher. Les derniers kms sont difficiles, j'ai mal sous le pied droit à cause de mes chaussettes très fatiguées. Et en running ça glisse pas mal et j'accuse vraiment la fatigue. Je reconnais le chemin, wé. \o/ Du coup, je me téléporte en pensée à l'arrivée. Et quelle arrivée! Au lieu de prendre le chemin le plus court comme les autres années, ils nous font faire le tour par l'arrière du village! J'arrive heureuse, j'apprends que je suis preums fille. Je pose mes fesses après ma dernière foulée et Céd se plante devant moi. Trop bien, on est arrivé. Isa a bien marché, elle est bien cuite aussi.

      Je récupère le lot du gars François et on boit une soupe à sa santé. On attend les copines et copains, tous finiront.
      Je gagne un beau lot: des lacets en polymère élastique (j'échange noir contre rose) et un pull technique en… 42. Lolilol. Donc, je passe par le magasin en revenant et j'échange le pull contre des paires de chaussettes de toutes les couleur mais principalement rose.

      Une belle course pour une bonne cause avec un bel esprit, c'est vraiment sympa le téléthon. :)


    • De Cédric

      C'est ma 5è participation au TTC de Beuzeville, toujours sur le 42km, dont 3 en solo. Cette année, Tia² passe aussi sur cette distance. François aurait dû aussi en être mais son mollet en a décidé autrement 2 semaines avant le départ :( Dommage...

      Nous partons la veille et logeons "chez l'habitant". Petite soirée sympa, préparatifs collectifs des sacs. Questions existentielles : "Tu mets quoi toi ? t'as vu mon nouveau cuissard ? Running ou trail ?" ... Allez, au dodo de bonne heure !

      Réveils tranquilles, les départs ne sont qu'à 10h. On retrouve toutes les têtes connues sur place, dont Stéphanie (Riu), Sandrine et David, et les autres.
      La météo est clémente, le soleil est présent. Il a un peu plu la veille. Mais les conditions seront les meilleures de ces 5 dernières années.

      Le départ groupé de toutes les courses sauf le 82km déjà en route depuis 6h du mat' est donné dans le village, très animé comme tous les ans pour le Téléthon. Nous prenons notre rythme avec Tia², en nous ménageant quand même dans les difficultés. Au 1er ravito au 13è km, je m'arrête pour une grosse envie "pipi". Tia² poursuit sa route. Il me faudra 7km pour faire la jointure. Du coup, je garde mon allure et Tia² s'accroche derrière. La forme est au rdv. Je décide aussi de zapper les ravitos pour jouer le chrono.
      Les kms défilent. Nous voilà déjà dans la cuvette de Bolbec. Et au 35è km, le fameux chemin du fond de St Jean, bien que plus carrossable qu'habituellement parait toujours bien long et cassant.
      Au 40è km, il me parait possible de passer la ligne sous les 4h. J'accèlere comme je peux, mais les espoirs s'envolent car il y aura finalement presque 43km.

      Je passe la ligne en 4h02mn et 27s. Très content quand même car je ne partais pas pour ce chrono. J'obtiens aussi une belle 15è place au scratch. Et puis en ramenant le chrono à la distance officielle marathon, mon chrono passe à 3h59mn20s.
      Il me faudra maintenant me relancer sur un marathon route en 2015...

      Tia² arrive également peu de temps après, seulement 4mn33s d'écart. Elle a bien tourné aussi.
      Nous profitons bien de l'ambiance en attendant tous les autres avec notamment l'arrivée émouvante de Sandrine ! Et puis le speaker annoncera même l'arrivée de François lors du passage du dernier concurrent ... inversion des n° de dossard !


    • De Cédric

      Les premières photos sont arrivées ...


    • De Cédric

      Encore un petit espoir alors !? C'est trop bête...


    • De François

      A moins d'un miracle ... ce sera sans moi :-(


    • De Cédric

      Ayé aussi. Pour le 82km, ce sera une autre fois...


    • De Laetitia

      Inscrite aussi. :)


    • De François

      Inscrit. (Et pis c'est tout)