Les résultats du club 2016

  • Trail des Crêtes du Chablais

    2 participants
    7 commentaires

    Site internet : http://www.traildescretesduchablais.com

    Résultats des coureurs

    Course à pied 18.0 km - 1200 m D+Ludivine3h28mn58s - Scratch: 377è - SEF: 77è - 5.17 km/h
    Course à pied 42.0 km - 2900 m D+Frank7h25mn03s - Scratch: 220è - V2H: 28è - 5.66 km/h

      Photos

      7 commentaires


      • De Cédric

        Excellente la vidéo :D


      • De David

        petite video (en anglais) réalisé par 3 top Trailer internationaux qui se moquent des "français" et l'utilisation (abusive) des bâtons :-D
        https://m.youtube.com/watch?feature=youtu.be&v=IJpextj-YTU


      • De David

        et Ludivine très fort ! presque aussi vite que ton homme !!! Bravo !


      • De David

        Bravo Franck pour cette 2ème "balade" en montagne en 2 mois ! récupère bien (en montagne :-))... je confirme que les bâtons sont sans doute utiles mais je continue de penser que beaucoup les promènent derrière eux et il faut donc "éviter de se prendre dans l’œil le bâton du coureur devant toi" et ça c'est toi qui l'a dit en mai ;-) David = pas de bâtons


      • De Frank

        Me revoilà dans le Chablais à Châtel 1200 m !
        3ème édition d'une épreuve avec 3 courses K18, K 42 et K76.
        Quelques explications : Pourquoi 5 semaines après le Brevon remettre si tôt le couvert ? Déraisonnable, non ?
        1)me suis fait embringuer par l'équipe de copains de courses (Stéphane, Thierry, Tony avec qui on partira faire les templiers)2)voulais tester les bâtons 3)voulais enchainer des courses comme Vincent !.
        Vous avez remarqué que la météo n'était pas clémente ces jours ci, ben elle était pas meilleure dans le Chablais.
        Départ 8 heures. Ciel gris, gris, petit crachin. Rythme habituel 80% plat et descente , 80-85% en montée.
        1ère ascension de D+600m, roulante sur chemin forestier. Je décroche de mon sac mes beaux bâtons tout neufs. Je repense à l'armée et à mes difficultés à marcher au pas. Et c'est parti.Miracle, dès que la pente forcit la double poussée verticale allège considérablement le travail des quadriceps. Descente en forêt puis premier ravito à K16. Tout va encore bien.2ème ascension beaucoup plus technique avec des marches en racine et de la boue, de la boue ! (je croyais en avoir vu beaucoup à Mesnières).1h24 effort pour 850m D+. Au sommet, plus de jus.Vous vous rappelez le lapin Duracel? Et bien, j'étais l'autre lapin.
        J'étais mieux dans les montées que dans les descentes. Les bâtons dans les descentes, j'ai pas su les utiliser d'ailleurs. Je profite d'un petit replat roulant pour admirer le lac d'Arvouin et vlan je me prends un gadin avec réception sur l'épaule gauche. En trail, il faut toujours rester concentrer !
        Me voilà maintenant sur les fameuses crêtes offrant des vues fabuleuses sur la Suisse. Survient maintenant le fait marquant de ma course. Mon téléphone sonne dans ma poche. Je réponds ou je réponds pas ? On sait jamais, Lu a peut-être eu un problème sur le K18.Je cherche à l'aveugle la poche de mon gilet, je la trouve pas. Je la cherche du regard et paf je vois pas une pierre et la cheville droite part bien en vrille ! Mon cri de douleur projette mon corps sur la gauche où se trouvait, allez savoir pourquoi, une petite cordelette jaune tendue entre 2 piquets derrière la quelle se trouvaient des bovins...Je tombe sur la petite cordelette jaune qui m'envoie une décharge électrique qui projette mon corps vers la droite et vlan la gamelle. Moi qui manquais de jus !
        Rechargé à bloc, je finis ma course avec une descente de 6 kms où mes quadris ont mieux résisté qu'au Brevon. Arrivée sous le soleil ,acclamé par les copains et Lu (qui a fait le K18/D+1200 en marche nordique, en 3h30, et en mettant 81 coureurs derrière elle !) en saluant au passage le fameux Pours de Châtel !
        Conclusions
        1)Les bâtons facilitent vraiment le travail d'ascension. Je continuerais à les utiliser pour les trails montagnards purs, par contre je ne les prendrai pas pour les Templiers.
        2) je ne suis pas capable d'enchainer les efforts rapprochés tout en restant performant donc il faut que j'accorde à mon corps des périodes de récupération.
        3)Courir en montagne est absolument magique quelle que soit la météo.
        4) je ne suis pas fait de même acier que Vincent.
        5) Se méfier des petites cordelettes jaunes!
        Maintenant,découverte (pour moi) des Pyrénées pour 15 jours de rando sur le GR10 mais sans redescendre en vallée et éviter les refuges pour débrancher complètement de notre vie stressante.


      • De David

        alors cette 2ème "balade" en montagne, c'était comment Franck ?


      • De David

        si je gagne le droit de faire la TDS fin août (tirage au sort le 16 janvier...), je serais bien tenté par cette balade de 76 bornes en montagne...