Les résultats du club 2015

  • Rando-Trail de la Béthune

    3 participants
    5 commentaires

    2ème édition du trail de la Bethune à Quièvrecourt, près de Neufchâtel en Bray, organisé par le Comité des fêtes de Quièvrecourt.

    Deux parcours différents:

    Un premier parcours "découverte" (au choix :randonnée, trail ou marche nordique) sans dossards de 9kms.

    Un deuxième parcours "course nature" de 22kms avec classement entièrement sur des chemins de terre du pays de Bray.

    Dans les deux cas point de vue et découverte de la région dans la convivialité sont de mise.

    Départ prévu à 9h00 précise sur le parking de la salle des fêtes de Quièvrecourt pour toutes les épreuves.

    Site internet : http://rando-trail-la-bethune.webnode.fr/

    Résultats des coureurs

    Course à pied 22.8 km - 500 m D+Cédric1h58mn09s - Scratch: 58è - - 11.58 km/h
    Course à pied 22.8 km - 500 m D+Laetitia2h02mn40s - Scratch: 80è - V1F: 1è - 11.15 km/h
    Course à pied 22.8 km - 500 m D+Fabien2h16mn57s - Scratch: 134è - - 9.99 km/h

    Photos

    5 commentaires


    • De Laetitia

      Départ à 2 voitures car Céd doit partir tôt. Quiévrecourt est niché en bas de Neufchatel, c'est un joli village normand.
      On démarre sans s'échauffer et en étant surpris par le start. Comme l'a dit Céd, on fait un bon bout de chemin en trinôme. Puis Céd nous lâche puis je lâche Fabien.
      Chemin faisant, je retrouve Yoann qui fera tout le reste avec Céd. Je les ai en ligne de mire assez longtemps.
      Je suis pas mécontente d'avoir le terrain sec, l'an dernier c'était épique tellement y'avait de bardouille!
      J'ai eu un gros coup de mou au km16 après être passée sous l'avenue verte.
      Je vois une féminine devant moi, je sais qu'elle est V1 et je me mets en chasse. Hé béh, j'en ai bavé! Je l'ai doublée dans une descente, normal. Elle m'a reprise dans une côte, normal. Je l'ai reprise dans une descente, normal. Elle m'a reprise dans une côte, normal. Et finalement, comme je ne veux jamais lâcher, j'accélère sur la fin et je finis avant elle en 2h02'.
      Le ravito à l'arrivée est fantastique. Casse-croûtes jambon ou pâté, bière, jus de fruit et yaourt et un pot de basilic, sympa. :)
      Je n'ai pas eu de lot pour ma place de 1ère V1, j'aurais trop aimé avoir le trophée en bois. Faut qe je cours plus vite l'an prochain. ;)


    • De Cédric

      Le Mascaret de Caudebec en Caux devait être ma dernière course avant les vacances. Mais la forme étant revenue lors de cette courte course, l'envie de me tester de nouveau sur une distance un peu plus longue l'emporte. Je rejoins donc Tia² qui avait déjà découvert cette course lors de la précédente et première édition. Et je motive Fabien le vendredi soir avec arguments à la clé (barbecue + apéro) qui font mouche puisqu'il se décide le lendemain.

      Fabien, resté aussi sur de très bonnes sensations lors de sa dernière course avec la mère Denis, a une grosse motivation et annonce qu'il va nous suivre !
      De mon côté, après un calcul savant (22km en 2h = 11km/h), j'annonce l'objectif de passer la ligne en 2h. Fabien est du coup un peu sceptique mais ne renonce pas pour autant.

      Pas d'échauffement, nous nous plaçons dans l'aire de départ avec les 180 autres partants. Le départ est donné. Ca part super vite de tous les côtés. Jamais vu un départ si rapide alors qu'il y a quand même 22km à parcourir avec 500m de D+.
      Pas d'affolement pour notre trinôme en mode diesel. Après un km pour s'échauffer, le chemin herbeux s'élève sur les coteaux du Pays de Bray. Il offre de belles vues sur la vallée.

      Jusqu'au km 9, nous alternons côtes et descentes avec le scenario habituel : je mène l'allure dans les montées et Tia² prend le relai dans les descentes. Nous arrivons ensuite dans le secteur forestier avec à nouveau une longue côte qui va marquer notre séparation, d'autant plus que Yohan m'a rejoint, après qu'il ait fait un arrêt forcé. Du coup, l'allure est plutôt rapide. J'hésite à m'accrocher derrière lui ou à me préserver en attendant le retour de Tia². Je prends la première option au risque d'exploser avant l'arrivée et de revivre un autre scénario habituel en 2 temps : le retour de Tia² et son envolée !

      A la sortie de la forêt, le plus gros du dénivelé est passé. La 2ème partie a un profil négatif qui commence par une longue et forte descente d'1,4km. J'envoie la cavalerie et dévale à 14,7km/h de moyenne cette portion en rattrapant pas mal de coureurs et des féminines. Je me dit que Tia² va surement revenir sur elles aussi avant la fin :) et que ça va jouer des coudes !

      Nous descendons dans la vallée jusqu'à Mesnières en Bray au km 15 où nous devons descendre dans la rivière pour traverser la route dans une toute petite goulotte. Claustrophobe, s'abstenir. Je pense à mes toutes nouvelles chaussures :(

      A la sortie du gué, accalmie du parcours qui emprunte la voie verte sur 1,2km mais pas de répit pour nous qui emmenons une allure entre 4:30 et 4:40. Nous quittons la voie verte pour une dernière bonne côte, suivie d'une succession de petites bosses. Le binôme résiste. Yohan semble même à avoir quelques difficultés en haut des côtes où il doit faire quelques pas pour se reprendre. Je l'encourage pour reprenne le train.

      Dernière descente d'1km avalée à l'allure de 4:20 jusqu'au km 22. L'arrivée n'est pas en vue. Nous traversons la Bethune, par-dessus cette fois. Il reste 700m de finish en montée avec quelques marches. Pas possible de sprinter pour l'arrivée, franchie avec Yohan en 1h58.

      Objectif atteint et grosse satisfaction d'avoir réussi à tenir la distance à une moyenne de 11,6km/h supérieure à l’accoutumée sur ce type de trail.

      Le ravito/repas d'arrivée a de l'allure (aussi): sandwiches pâté, jambon, bière, produits laitiers :D Belle course à refaire pour finir la saison estivale.


    • De Cédric

      Bah, maintenant ça fait un trinôme, au départ tout du moins ;)


    • De Fabien

      Bon finalement je me décide.


    • De Laetitia

      Tiens, un binôme qui a déjà roulé sa bosse ensemble. :)