Les résultats du club 2014

  • Raid normand nocturne

    1 participant
    2 commentaires

    Pour le Raid Normand, il y en a pour tout le monde : marcheurs ou coureurs, petites ou grandes distances, en individuel ou en relais, de 200 à 1000 m de D+, en nocturne ou semi-nocturne. La marche de 15km est chronométrée.

    Départ de Duclair à partir de 22h et arrivée entre 23h30 et 5h du matin.

    Les inscriptions sont ouvertes avec tarif préférentiel jusqu'au 20 juin.

     

    Site internet : http://www.raidnormand.eu

    Résultats des coureurs

    Marche 15.0 km - 300 m D+Daniel2h10mn16s - Scratch: 19è - - 6.91 km/h

    Télécharger les résultats de la course Raid normand nocturne

      Photos

      2 commentaires


      • De Daniel

        Temps plus que moyen samedi après-midi, avant d’affronter la forêt du Trait-Maulévrier, « ç’a promet »….il a plu toute l’après-midi à Préaux.
        Concernant ma préparation : j’avais fait un test de nuit sur le GR34 à Dahouët sur 10km (en mode course et marche alternées). La frontale une Led Lenser SEO5.
        Arrivée à Duclair. L’orchestre « Agogo percussion » accueil les courageux et réchauffe l’ambiance: je retrouve Bernard de Préaux en percussionniste, merci à lui…
        La météo clémente se maintient il fait lourd (pas de nuage menaçant au loin..), je décide d’alléger le sac en retirant le kway, je ne garde que le coupe-vent moins lourd.
        Je retrouve les 2 premiers de la MN du Trail de Yerville avant le départ..
        Le parcours : 3km de route sur les 15km (très bien), pas de commissaires sauf en ville et pour scinder les courses 42 30 15 MN. Un système de double rubans placés à droite ou à gauche pour annoncer un changement de direction à venir et des rubalises rétro-réfléchissantes sur les lignes droites.
        La marche nordique : les femmes sont plus nombreuses que les hommes !!.. Départ en premier des marcheurs suivi des trails 15 30 et 42. Tout le monde dans la même direction,(attention aux bâtons). Les premiers partent comme des balles, je suis derrière à la 13eme position (déjà) mais je décide de partir « tranquille » les premiers Km sont toujours difficiles.
        Heureusement que les 2 premiers Km du parcours sont sur route, cela permet au peloton de coureurs de doubler tous les marcheurs sans trop de difficulté (je me range à droite). J’encourage les coureurs et au passage, une équipière d’Oxygène Belbeuf Team, collègue d’Isabelle. On a le temps de faire les présentations avant la première côte, elle est partie sur le 30…
        La nuit commence à tomber. Impressionnant ce cordon lumineux qui s’étirent sur 500m.
        Nous longeons l’ancienne voie ferrée Duclair/Le Trait.
        Les premiers arrêts pipi au 4ème km (déjà !!), j’entends parler à gauche dans les bois mais il fait nuit…attention aux orties les filles !!!..
        Entre le 6ème et le 8ème Km je me retrouve seul, personne devant ni derrière (même pas une lumière au loin ?). Il y a des zones très sombres…on se demande si la frontale fonctionne tellement le sol absorbe les rayons (tout est noir). Je garde le rythme. Je ne suis pas inquiet, j’avais fait un repérage…..(comme d’hab), je crois que j’aurais pu faire le parcours sans les repères…
        Au 8ème Km je double une traileuse isolée.
        J’arrive dans une longue lisière (sur 1Km), l’air se refroidi, le t-shirt manche longue est trempée sur le devant, je décide de ne pas m’arrêter pour mettre le coupe-vent, (on entend le crépitement de la ligne haute tension), la nuit est vraiment tombée. Je retrouve le sous-bois et un peu de chaleur, au loin des lueurs, j’accélère le pas……….
        Au Km 13,5 je rattrape 2 traileuses. Elles me laissent passer pour franchir une descente très technique. Obliger de descendre de travers impossible de face, les bâtons sont bien utiles. Je perds très peu de temps sur ce secteur.
        Il reste 1Km et j’aperçois le groupe de fille de tête à 200m, j’accélère le pas…
        Un goulet très étroit juste avant la ligne entre 2 immeubles, j’arrive presque à toucher les façades avec mes 2 épaules.
        Je franchis l’arrivée avec 4 secondes de retard sur les trois premières femmes qui m’avait doublé au 4ème Km et que j’avais perdue de vue.
        J’ai faim juste après l’arrivé et le sac de ravitaillement distribué par les organisateurs va y passé, je suis au chaud dans la salle et assiste à l’arrivée successifs des coureurs.
        Je voulais faire une moyenne de 7km/h avec le dénivelé. Je fais 6,91.
        Très bonne sortie il me manquait simplement l’équipe féminine de PSN pour l’ambiance….
        La saison se termine et les Mizuno ont rendu l’âme (700km) mais, leurs remplaçantes sont arrivées… J’ai hâte de les essayer..


      • De Daniel

        Une sortie commune du club CAP et MN.
        J'attends un coéquipier ou des coéquipières.