Les résultats du club 2015

  • Raid-golfe-morbihan

    2 participants
    18 commentaires

    Les Trails

    4 courses pédestres à allure libre à réaliser en une seule étape et s'adressant aux coureurs et aux marcheurs randonneurs expérimentés et entraînés :

     La Marche Nordique

    La Marche Nordique est une marche active dont le principe est d'accentuer le mouvement naturel des bras et de propulser le corps vers l'avant, à l'aide de deux bâtons qui permettent d'aller plus vite et plus loin. Toute la partie supérieure du corps entre en action.

    Inscriptions à partir du 15 novembre    ATTENTION places limitées.

    L'ouverture des inscriptions initialement  prévue le 15 novembre 2014 est reportée au 22 novembre

    Site internet : http://www.raid-golfe-morbihan.org/

    Résultats des coureurs

    Course à pied 177.0 km - 1054 m D+Eric28h11mn26s - Scratch: 178è - V2H: 47è - 6.28 km/h
    Course à pied 177.0 km - 1054 m D+Vincent29h30mn22s - Scratch: 223è - V2H: 64è - 6 km/h

      Photos

      18 commentaires


      • De Eric

        A mon tour de prendre la plume après quelques jours de vacances pour vous relater mes impressions de course… Bonne météo au départ de cette 11ème édition de l Ultra-marin. En effet, le soleil est au rendez-vous sur le port de Vannes et à 17H précises, c’est plus de 700 coureurs qui s’élancent pour boucler cette nouvelle édition, 11ème du nom.
        Vincent et moi prenons un départ très prudent, malgré l’euphorie du moment. La course s’étale au fur et à mesure des kilomètres et je pointe gentillement au premier ravito en 1h49 pour 17kms… je m’arrête pour la forme, pas faim du tout, un verre d’eau pétillante et je repars… Vincent, lui, commence son festin ;-) A peine quitté le ravito, je discute avec un coureur qui m’annonce que si l’on traîne de trop, on va devoir courir dans la mer, (ou ôter les chaussures)…Je décide donc de lui emboiter le pas, et nous passons le point critique, vers le 30ème km, avant la marée haute ! Yess ! Puis ravito du 36ème : toujours pas faim, je teste une soupe et gruyère, ça ne descend pas… J’ai gagné 60 places au classement et je pointe à la 210ème place ! Je repars donc avant la nuit peu de temps après l’arrivée de Vincent qui semble gérer correctement sa course, et qui se dirige tout droit vers le « buffet ». Puis grosse galère me concernant entre le km 40 et 54…Je me sens exténué, plus de jus, plus envie d’avancer, plus rien !!! Je m’arrête au ravito du Bono, 54ème, j’arrive à boire du thé sucré et une compote mais c’est tout pour le moment ! Entre le 36ème et le 54ème, j’ai perdu 60 places au général !!! Puis au fil des kms, la forme revient, je bascule « enfin » l’interrupteur qui déconnecte le cerveau du reste du corps…et c’est parti !!! J’enfile les kms sans me poser de questions, je suis bien, je ne pense plus à la douleur, je ne pense à rien et laisse vagabonder mon esprit ! Concernant l’alimentation, j arrive à boucler le reste de la course en ne mangeant que 2 flamby et …2 bières ! En effet, depuis le départ je ne bois que du thé et de l’eau ! En arrivant au ravito de Arzon (96ème) vers 5h30 du matin, une idée et surtout une envie me vint : une bière… Après négociation avec un volontaire, il accepte de m’en trouver une. Quel bonheur !!! Je la savoure, c’est bon, pourtant, c’est une marque inconnue (lol) ! J’arriverai à en négocier une seconde au ravito du 120ème avec la responsable du poste mais ce fut dur !!! Les kilomètres s’enchainent, je gagne des places au général à chaque pointage, c’est motivant.. Et à 3kms de l’arrivée, je prends la foulée d’un groupe de coureurs (qui courent le « 56km »), je ne les lâcherai plus jusqu’au bout… 28H11 à l’arrivée, et ce malgré la chaleur de l’après-midi, je suis satisfait du résultat pour ma 4ème participation… Vincent, quant à lui peut être très fier de sa course, car pour une première, chapeau l’ ami !!! Par contre, si j’ai perdu 3 ou 4 kilos pendant cette course, je pense que Vincent est le seul coureur à avoir pris du poids ;-) Maintenant, direction l’Ardèche pour une nouvelle expérience de course : les 6 jours de France !!! 144H non-stop….face à moi-même !!!


      • De Vincent


        C'est dans cette belle ville de Vannes et par un beau temps, que le vendredi 26 juin 2015 à 17h00 est donné le départ du raid golfe du Morbihan pour la distance de 177 km, qui reste inconnue.

        Au retrait du dossard l'on me met un joli bracelet jaune « chouette, un club de vacances ! » mais non uniquement pour reconnaître les grands raideurs comme ils disent.

        C'est accompagné de nos compagnes qu'Eric et moi allons déposer nos sacs mi course où déjà il faut faire le tour du stade pour y arrivé (+1 km sur la distance totale), Puis photo souvenir devant l'école de musique. Ça, c'est pour Eric
        L'ambiance est sympa au départ où se sont réunis pas moins de 716 coureurs(483 à l'arrivée) sur les 796 inscrits même le public est au rendez-vous,
        17h05 c'est pratiquement en queue de peloton nous nous élançons pour le départ fictif comme pour le tour de France avec un petit tour de ville, puis passage sous l'arche et la borne de contrôle de la puce. Ça y est j'y suis ça discute, ça rigole, et Eric et moi prenons notre allure et remontons beaucoup de coureurs. Puis Eric trouve une ouverture et avance me laissant seul. J'ai tout de même 170 Km pour le reprendre, Mais il a « une tactique »
        Km 18, Arradon 1er ravito c'est étroit, beaucoup de coureurs je tends le bras pour une bouteille d'eau et refais le plein puis, mes yeux tombent sur, du pain, du saucisson du chocolat, du fromage etc... j'avale donc un peu de pain du saucisson un peu de chocolat sort mon gobelet eau gazeuse.

        Et c'est reparti on passe par des plages, des sentiers côtiers longeant de magnifiques demeurent « waou !! ». Une averse ah ce n'est pas possible j'enfile vite fait ma veste de pluie alors que certains coureurs passent « ça va pas durer » ils ont raison .
        21h17 Larmor Baden le second ravito je retrouve Eric il essaie de boire un bouillon( je comprend  « ça tactique » il ne mange presque pas enfin, il n'y arrive pas) tout en faisant le plein de ma poche à eau j'enfile une veste sans manche, il me dit qu'il y a des pâtes, du jambon, de la soupe « Si tu veux manger ». Allez, je vais festoyer ce sera jambon pâtes au détour un peu de saucisson puis quelques TUC et une compote. Avant de repartir je sort ma frontale C'est parti pour la nuit.

        A la sortie d'un chemin je croise sur l'autre rive une enfilade de lucioles c'est vraiment joli. Celles-ci sont reparti de, Le Bono petite citée illuminée et vue de loin c'est magique.
        Eric est encore là et n'a toujours pas mangé grand chose, Je me rue sur l'eau gazeuse j'en rêvais depuis des kms et bien entendu le rituel repas.

        Dans les sous bois il faut rester attentif il y a des racines. Nous sommes de plus en plus éparpillé,. Le balisage est très bien réalisé, mais dans un long chemin j'ai un doute « aurai je fait une tatia ? » personne devant pas de lumière derrière, des vaches à ma droite une prairie de l'autre coté. Ouf !c'est bon une balise puis au loin une lumière avance.
        02h42 j’atteins CRAC'H de l'eau gazeuse toujours et encore et pareil pour le festin, le moral est excellent même si s’asseoir devient un peu difficile( l'eau doit me faire rouiller les articulations.)
        C'est reparti je dépasse quelques coureurs puis, au détour d'un chemin un gars se trompe d’itinéraire (Marc) il a loupé la balise nous partons donc tout les deux pour un long moment nous discutons sur des tas de choses (enfin beaucoup course à pied) mais encore une fois la  «bouffe » revient au 1er plan « une choucroute avec une bonne bière etc.. »
        05h37 Traversé en Zodiac puis la mi-course Arzon Eric est là,  un peu palot mais je ne vais pas l'effrayer. Douche (froide) et je vous le donne en mille festin. Alors qu'Eric est déjà reparti, je tente une sieste mais, le médecin discute avec des concurrents mal en point. C'est bon je repart sans Marc qui a déjà prit de l'avance.
        La remise en route est difficile (la rouille) le soleil pointe nous offrant un paysage splendide l’Île aux moines etc.. c'est grandiose et je cours, marche vite, cours puis retrouve Marc il a un coupe de mou. Il fait un bout mais ne peu suivre.
        Ravito d'Arzon port Néze je repart aucun doute je vais reprendre Eric.
        Sarzeau Pascale et Michèle sont là ça fait du bien de voir des connaissances Elles me disent qu'Eric est déjà reparti et n'a quasi rien mangé je le ferai donc pour lui.
        12H35 il faut repartir plus que 47km le soleil ça tape dur, j'ai un coup de mou. Et je m'oblige à marcher vite . 20 Km jusqu'au prochain gros ravitaillement mais entre 2 un point contrôle et possibilité de faire le plein d'eau. Un chêne fait de l'ombre et me fait des signes je vais faire comme un autre, une petite sieste à l'ombre (c'est ce qu'on appelle glander). 25 minutes comme c'est bon. Mais Pascale et Florian s’inquiètent. Un petit coup de fil pour signaler quelle sirène m'a attrapée,
        Noyalo toujours le même rituel casse croûte,
        SENE arrive mais mes pieds chauffent je dois avoir des ampoules j'attends 25 bonnes minutes avant de passer dans les mains expertes des podologues. « Attention ça va piquer » punaise pour sur ça à piqué, un peu d'élasto et zou je vais m’alimenter. Mais comment ça me pique sous le pied gauche. « Il reste que 22 km go mon grand tu n'as pas mal c'est fini »
        Des coureurs du 56 nous ont rattrapé (les premiers depuis longtemps) . Certains marchent moi je suis mieux à courir qu'à marcher alors je les encourage  « Allez les gars avec moi  ça va pas vite je suis un jaune » « non ça va trop vite ! »
        Les plages sont noirs de monde qui pique-niquent. Un peu plus loin un mariage en pleine séance photos interpellent les coureurs pour se joindre à eux tout faisant une ola (quelle fête !).
        Je remonte toujours des roses et encore des roses un peu de jaunes. Ça sent bon l'émotion est là, j'arrive sur le port et c'est à grandes enjambées que ce terminent les 2 derniers kilomètres me menant à l'arche d'arrivée est là 29h30 minutes ça y est je l'ai fait . Eric, Pascale, Michèle m'attendent.
        Sans ces poses prolongées cette sieste et l'arrêt ampoules c'était moins de 29 heures.
        A part les quelques ampoules RAS, c'était tout simplement génial.
        La nuit qui suis, le sommeil est quasi inexistant et dimanche matin même pas mal aux jambes juste c'est pieds. L'après midi un petit tour à la plage un peu de tallasso . Bien entendu comme pour les aventures des gaulois le soir ce termine par un festin (encore!!!)

        Il y a pleins de distances et même de la marche nordique je vous le dis « allez-y, mais sur le 177 vous en prendrez plein les yeux. »







      • De Vincent

        Commentaires et photos à venir...


      • De David

        vraiment bravo Bravo BRAVO les gars !


      • De Laetitia

        Ça y est, Vincent est arrivé en 29:30:22. Repose toi bien et raconte nous ta course.


      • De Laetitia

        Éric vient d'arriver en 28:11:26, truc de fou! Bravo Éric. On attend ton compte rendu, mais repose toi d'abord.


      • De Laetitia

        Ça sent l'écurie pour nos deux compères. Plus de 24h de course, je n'ose pas imaginer comme ça doit être dur. On vous envoie toutes nos ondes positives. Courage!


      • De Daniel

        allez les gars,...bientôt la ligne....respect!!!


      • De Laetitia

        Nos 2 compères sont passés au 1er check-point de Baden à 18:57.
        Pour ceux qui veulent suivre leurs avancées :
        http://morbihan.livetrail.net/coureur.php?rech=168
        http://morbihan.livetrail.net/coureur.php?rech=585


      • De Laetitia

        Allez les gars. On est derrière vous!


      • De Vincent

        Après 1317 km de préparation depuis février l'heure est à la préparation des sacs. Puis départ pour Vannes jeudi, en attendant le départ du vendredi 17h00.

        Un lien pour suivre l'évolution des coureurs http://morbihan.livetrail.net/


      • De Eric

        Fin de préparation hier matin....Bilan à une moins d une semaine du départ : pas terrible au niveau santé : aponevrosite plantaire et ..."zona" depuis lundi. Je me sens hyper fatigue ! J espère que j aurai le temps suffisant pour récupérer avant vendredi ;-(( . On essayera de limiter la casse !!! Les années se suivent mais ne se ressemblent pas !


      • De Cédric

        @Vincent, désolé ex-binôme, fallait venir à la Transju, courir avec David, quitte à faire 2 tours pour avoir assez de km ;-)
        On sera avec vous à distance. Bon courage à vous les gars par avance !


      • De Vincent

        Dernière ligne droite je pensai que d'autres coureurs ou marcheurs seraient venus.
        On va devoir boucler seul.


      • De Eric

        Inscription validée et réglée.... Il n'y a plus qu'à s'entraîner et se faire plaisir fin juin lors de cette course autour l'un des plus beaux golfes du monde !!!


      • De Eric

        Bonne année a tous... Premiere bonne résolution de cette nouvelle annee, Je pense reprendre sérieusement l entraînement, la 333 de 2013 étant digeree.... Donc pour répondre a Vincent, le client suivant pour le raid du Morbihan sera ...moi !!! A bientôt pour de nouvelles aventures sportives !!!


      • De Vincent

        Voilà, inscription effectuée.
        Client suivant il y en a pour tout le monde.


      • De Vincent

        Pour celles et ceux que ça intéresse, ça laisse du temps pour se préparer quelque soit la course.