Les résultats du club 2017

  • La Saintélyon

    3 participants
    26 commentaires

    Une classique pour terminer l'année en beauté.

    Site internet : http://www.saintelyon.com/

    Résultats des coureurs

    Course à pied 44.0 km - 950 m D+Domdom6h37mn22s - Scratch: 1846è - V2H: 183è - 6.64 km/h
    Course à pied 72.0 km - 1730 m D+Sylvain
    Course à pied 72.0 km - 1730 m D+David9h34mn48s - Scratch: 1490è - V1H: 515è - 7.52 km/h

      Photos

      26 commentaires


      • De Christophe

        Bravo à tous les 3.
        Biens courageux d'avoir affronté le froid et la neige.
        Bonne récup.


      • De Florent

        Salut Sylvain,

        j'ai une petite expérience TFL si tu veut je te partage mon équipe médecin/kiné/podologue :) ne pas négliger le K-tape non plus.

        par contre douleur cuisse&genou&mollet c'est étrange pour un TFL.

        bravo à tous les 3 )


      • De Sylvain

        Oups, je suis en peu en retard pour le débrief.
        Rassurez-vous tout va bien, c'est juste le métier qui rentre.
        3 semaines à avoir des douleurs dans le genou gauche, dans le mollet et dans la cuisse, ca devait être un signe...
        Et bien le jour de la course, les douleurs ne disparaissent pas, Quelle surprise !
        Bref l'attente du départ s'est très bien passée, ambiance impressionnante, 7 000 coureurs dans la grande halle de St Etienne.
        Bien couvert, attendre le départ par sas, dehors à 23h30, n'est pas un problème et ensuite vers 23H50 la libération !
        Départ tranquille avec une amie, mais dés les premiers chemins, le genou se réveille ou plutot le TFL.
        Dès le 12ème kms, la douleur s'accentue. Durant les périodes de marches en montée ca va, mais en descente et en course, aie, aie.
        A chaque ravito (16 et 28ème) je repars plein d'espoir que ca tienne.
        Vers le 34ème je me dis que c'est même possible de terminer dans de bonnes condition, mais la douleur survient même en marchant et le TFL droit se réveille (à force de compenser).
        Je décide donc que cela n'en vaut pas la peine de poursuivre après le 42ème pour 30 kms de marches sur bitume. Il faut être raisonnable (enfin !) et ne pas risquer une blessure plus grave.
        J'arrête donc avant le lever du soleil au ravito St Genou. (y sont taquins !)
        La rapatriement est un peu compliqué car je suis avec beaucoup de coureurs débutants qui se sont lancés dans le 72 sans expérience, il faut faire venir un bus de 50 places.
        Je ne regrette pas mon abandon et j'ai vécu une super expérience dans la neige, le froid et la nuit. Ca me donne envie de refaire des trails de nuit.
        Bref je vais faire plus attention à mes jambes et j'ai pris mon premier rdv chez un médecin du sport en espérant que l'on puisse régler le problème récurrent depuis les Ardennes cette année.
        Merci à toutes et tous.


      • De Domdom

        Mon petit récit de la Saintelyon express comme promis.
        Arrivé par la route le vendredi soir. La météo annonçait déjà l'aventure qui nous attendez. 70 km/h sur l'autoroute enneigée du côté de Vaizelay. Samedi matin direction la Hall Tony Garnier pour récupérer mon dossard et celui de Sylvain. Et là, premier choc. Quelle organisation! On ne joue plus dans la même cour!! 17 000 m2 de Hall pour accueillir 17000 traileurs!Papotage avec les bénévoles:
        - Vous venez d'où?
        - De Normandie.
        - Vous êtes fou de faire une telle distance pour venir courir par moins quinze. - Mais non, mais non! C'est une doyenne cette saintelyon. Il faut y venir. En plus, on ne nous avait pas dit qu'il ferait -15!!! Bon, je vais acheter une deuxième paire de gants".
        Dans l’après midi arrivée de Sylvain. On est excité comme des puces. Je m’étais dit, samedi aprés midi, sieste mais impossible de dormir. Envie de se mettre en tenue dés 14h00 alors que le départ de la navette est pour moi à 21h00. A 20h30, je suis au départ de la navette. Une file continue de bus. Vous imaginez transporter 17000 concurrents aux différents points de départ. Il s'agit de ne pas se tromper de navette et de ne pas se retrouver à Saint Etienne. Moi, c'est direction Sainte Catherine. Et en discutant encore des normands du Havre et de Gournay en Bray!
        Jusque là, toujours pas de neige, un froid déjà sibérien mais pas encore polaire. Arrivé sur Sainte Catherine à 22h00. Cette fois, tout est blanc. Vers 23h30, départ avec le deuxième sas (il y en a eu 3). C'est parti dans la neige parfois jusqu'au dessus des chevilles. 10 km pour arriver en haut du signal et ensuite cette fameuse descente technique totalement verglacée sur 4 ou 5 km jusqu'au premier ravito pour moi, Saint Genou (drôle d'idée Sylvain, pour le nom d'un ravito!). Boisson chaude mais je n'ai pas vraiment froid. Et c'est reparti vers Soucieu en Jarret où je m'efforce de manger, puis le ravito de Chaponost ou je change de tenue. J'avais pris un polo de rechange, sec si j'avais froid. J'avais pas froid mais puisque je l'ai trimbalé dans mon sac jusque là, autant se changer. Et là encore un normand, un rouennais qui me dit vouloir venir courir avec nous à PSN. La prochaine fois, il faut que je pense à prendre un bulletin d'inscription. Puis ce sont les dix derniers km vers Lyon. Objectivement, j'ai trouver ça un peu chiant : de la route et encore de la route dans la banlieue lyonnaise. J'aime pas le goudron et dans les derniers km, j'ai le facia latta gauche qui se réveille. Arrivée après 6:37:22 de ballade. Je récupère mon sac au milieu de plusieurs milliers d'autres sacs. Après une petite ballade au milieu de chacun, retour à l'hôtel où Sylvain me réveille (...) vers 10h30 mais ça, c'est une autre histoire!
        Au final une belle aventure. Une organisation IMPRESSIONNANTE!!! mais vraiment trop de goudron. Merci à tous pour vos petits messages. Prochain objectif, l'Ardechoise fin Avril.
        Bises.
        PS : L'appartcity de Gerland, c'est pas top!


      • De Dom

        Bravo à vous ! Je pense qu'il vous a fallu une bonne dose de courage pour affronter ce trail , votre dortoir avait l'air sympa lol.
        Que s'est-il passé pour Sylvain ? et comment ça va ?


      • De David

        c'était ma 3ème Sainté et c'était la plus difficile !!!
        11h17 en 2013 avec 1 peu de neige qui était tombée 1 semaine avant !
        8h17 en 2015 avec des chemins "secs" !
        et 9h34 cette année avec -15° à 900m !!! de la neige tombée vendredi qui couvrait parfois jusqu'aux chevilles !!! du vent venant du nord en pleine face !!! des descentes verglassées jusqu'au 40ème km !!!
        1 vraie SaintéLyon disent les régionaux !
        il fallait donc en voir ds le cornet pour rentrer à Lyon après 1 nuit de balade et 72kms !!!
        je ne vais pas vous conter mes kms nocturnes car j'aimerais vous faire partager l'ambiance de la doyenne des courses nature françaises alors voici le texte d'un journaliste du Progrès (journal créateur de la Sainté) qui résume très bien l'esprit de la SaintéLyon :
        "Mettre le nez à la porte de Parc Expo
        Et se dire bon sang qu’il fait froid
        Se placer derrière la ligne et ne plus ressentir que l’excitation et la crainte
        Se retourner vers les milliers d’autres coureurs et penser qu’on n’est pas seul dans cette galère
        Allumer sa frontale pour la photo, l’éteindre pour économiser les piles et déclencher le compte à rebours
        S’élancer vers l’inconnu comme porté par un élan collectif
        Atteindre Sorbiers : tiens déjà dix bornes
        Aussitôt décompter : encore soixante…
        Prendre un virage à gauche et s’enfoncer dans l’obscurité
        Allumer sa frontale
        Entendre les bavardages cesser, les souffles s’accélérer
        Rentrer sur les premiers chemins
        Marcher dans la boue les bonnes années, la neige les mauvaises
        Se pencher pour relever un concurrent
        Prendre quelques secondes pour admirer le spectacle qui scintille dans son dos
        Apercevoir Saint-Christo
        Se dire c’est juste là
        Mettre une éternité pour y parvenir
        Avancer maintenant par petits groupes sur les chemins
        Se tordre la cheville dans une ornière
        Etre ébloui par les spots du stade de Sainte-Catherine
        Repartir les jambes lourdes
        Avancer à coup de petits objectifs
        Soudain voir les lumières de Lyon
        Chuter une fois, puis deux
        Mince les crampes
        Espérer arriver avant le levé du jour
        Se ruer sur le salé au ravito de Soucieu
        Avancer comme un zombie dans Chaponost
        Se dire allez, un dernier effort dans la côte de Beaunant
        Comprendre un peu plus haut que ce sera un calvaire jusqu’au bout
        Voir le panneau Arrivée 100 m
        S’arrêter de courir
        Enfin !
        Avoir très envie de dormir
        Ne pas trouver le sommeil
        Se dire plus jamais ça
        Se raviser en racontant son aventure toute la semaine parce que tout le monde veut savoir : Alors c’était comment ?
        Forcément, c’était EPIQUE !"


      • De David

        avant mon compte rendu je tiens à rectifier ma faute d'orthographe car effectivement j'en avait plein le cul en arrivant à Lyon mais cette Sainté restera ds les annales et non ds ... ;-)


      • De Domdom

        Coucou les amis. De retour en terre normande. Merci pour vos encouragements. Ils ont été utiles pour réchauffer cette nuit polaire. Bientôt un commentaire de la course sur cette page.


      • De David

        merci pour vos encouragements ! c'était 1 SaintéLyon dantesque qui restera ds les anales !!!


      • De Fabien

        Petit point de la nuit : Sylvain a fait 28 km en 4 heures et David en 5H18 a fait 41 km et Dominique a fait 34 km en 4h45. Allez les gars.


      • De Laetitia

        Bonne course les gars. Couvrez vous bien et mangez chaud!


      • De Stéphanie

        Allez les gars, l’esprit de PSN vous accompagne, profitez bien !


      • De Katia

        Bonne course à vous trois. Prenez du plaisir...


      • De Sylvain

        Merci pour vos encouragements.
        Ca va être une édition authentique ...
        Il y a un peu plus de 2 ans je commencé à m'entrainer avec PSN, grâce à l'insistance de Fabien.
        C'est donc la saine émulation au sein de PSN qui me permet d'envisager de terminer cette Saintélyon, (sur mes 2 jambes et 2 genoux...)
        Forza !


      • De Alexandre

        Bonne course à tous les 3!
        J espère que vous êtes en forme et que tout va bien se passer
        Bon courage


      • De David

        merci pour vos encouragements ! pour nous suivre voici le lien : http://saintelyon.livetrail.net/coureur.php
        Dominique à partir de 23h et Sylvain & moi à partir de 23h30


      • De Christophe

        Derniers jours avant le grand départ. Bon courage à vous 3 !
        Amusez-vous bien !


      • De Florent

        bon courage à tous les 3 ;)
        n'oubliez pas les gants, bonnets, écharpes et les Moonboots...
        il devrait faire un très beau blanc et frisquet pour vous ce weekend ;)


      • De David

        éh bah voilà inscription pour la Sainté validée ! objectif : moins de 8h


      • De David

        elle me fait de l'œil cette doyenne ;-)
        si j'y vais ça sera sur le 72 !
        avec l'objectif de descendre sous les 8h...
        donc si PSN engage des relais ça me donnerait des "cibles" pour tenir le rythme !!!


      • De Cédric

        Ca dépend si les gens se blessent ...


      • De Ludivine

        La sainté en relais ? La revanche!


      • De Florent


        vous avez vu, il y a aussi des formules en relais; à 2, à 3 et même à 4...


      • De Florent

        ça me tente aussi, 72 ou 44 ....
        A revoir en septembre ... ;)


      • De David

        formidable balade, formidable projet, ...
        ça me tente pour finir l'année !
        très bon challenge Sylvain !!!
        voici quelques info de ma 2eme participation : http://www.psn-preaux.fr/actualite-la-saintelyon-478.html


      • De Sylvain

        C'est de la folie pour moi, mais comment résister.