Les résultats du club 2018

  • Ardechoise

    1 participant
    1 commentaire

    Une classique de printemps.

    Site internet : http://www.trailardechois.com/

    Résultats des coureurs

    Course à pied 57.0 km - 2400 m D+Domdom8h38mn40s - Scratch: 234è - V2H: 33è - 6.59 km/h

      Photos

      1 commentaire


      • De Domdom

        Bonjour à toutes et à tous.

        Petit résumé de mon Ardechoise.
        Vous le savez, pour moi, le trail est un moyen plus qu'une fin. Un moyen de rencontrer des gens et de découvrir de nouvelles régions. C'est dans cet esprit que je me suis rendu à cette classique du Nord de l'Ardèche, département que j'affectionne. Je connais plus le sud Ardèche, aride, rocailleux et plateaux karstiques fendus de canyons vertigineux dont celui de la rivière éponyme. Ici, paysage très différents : reliefs doux, peu de pierres et des forets de conifères. Le départ avait lieu à Desaignes, petit village médiéval pavoisé pour l'occasion. A 8h00 dimanche, j'étais donc sur la ligne de départ avec deux copains du club de Conche en Ouche dans l'Eure (puisque ce de PSN ne sont pas venus...). Au départ météo plutôt clémente et quasiment 1000 m de dénivelé à s'avaler sur les 2400 que totalise ce parcours de 57 km. Petits pas et gestion du cardio. Au 20ième kilomètre, je tentais une nouvelle expérience : l'alimentation à base de patate douce. C'est pas mal mais il faut que j'améliore ma recette afin que ce soit plus facile à manger! Au pointage du 30ième kilomètre, il y avait moyen pour ceux qui étaient engagés sur le 57, de basculer sur le parcours de 36 km en cas de fatigue prématurée. Je passe le point de contrôle avec une heure d'avance sur la barrière horaire. Tout va bien, je continue. Sur cette deuxième partie du parcours, les traileurs engagés sur le 36 ne sont plus avec nous. Donc un peu plus de solitude sur les sentiers ce qui n'est pas pour me déplaire - je sais, je suis un ours. Après 5 heures de course, changement radical de météo : une tempête genre épisode cévenole nous tombe dessus comme l'aigle sur le pauvre lapin! La pluie tombe à l'horizontal. Elle ne va plus nous quitter. Encore une quinzaine de km à faire et plus une âme qui vive le long du chemin. Même les commissaires de course ont disparus! Il y a tellement plus personne qu'à l'arrivée, dans le village de Désaignes, je tourne au moins 3 minutes pour trouver la ligne d'arrivée. Au final un petit run de 8:38 et mes limites repoussées un peu plus loin. On ne va pas se mentir, la météo catastrophique sur la ligne d'arrivée a un peu gâché la fête. L'organisation avait prévu un magnifique bœuf à la broche. Peu en ont profité préférant rejoindre une douche chaude, des vêtements secs et une soupe... Dommage pour l'organisation surtout que ça fait plusieurs années qu'ils ont le même problème. Si ça vous branche, j'ai mis une vingtaine de photos sur ma page FB. Petit truc que nous pourrions faire pour le trail de Préaux : au départ nous avons fait le tour du village avec une course neutralisée. Cela a permis aux spectateurs de voir tous les coureurs et ça fait une petite animation. Bon évidemment, ça a ajouté 500 m au 57 km... Bises